Espace pro

Les avantages de l'immobilier Neuf

Des frais de notaire réduits...

Les frais de notaire s'élèvent généralement à 7% - 8% dans l'immobilier ancien. L'avantage de l'immobilier neuf : des frais de notaire qui varient entre 2% et 3% en moyenne !

Aucuns travaux nécessaires avant votre emménagement…

En achetant dans l'immobilier neuf, vous emménagez dans un appartement où vous avez choisi l'emplacement des cloisons, la couleur des murs, les revêtements de sols, les meubles de la cuisine, etc. Il ne vous reste plus que le choix de la décoration intérieure.

Un bien jamais habité...

Votre logement est neuf et vous serez le premier à en profiter! Pas de mauvaises surprises laissées par les précédents propriétaires ou locataires.

Des économies d'énergie...

Orientation du bâtiment optimisée, isolations phonique et thermique, doubles vitrages, bâtiments HQE (Haute Qualité Environnementale) et BBC (Bâtiment Basse Consommation)... Habiter dans un programme immobilier neuf vous permet de bénéficier des dernières réglementations liées aux économies d'énergie. La réglementation en vigueur est de plus en plus stricte et les logements BBC deviennent obligatoires petit à petit.

Exonération de la taxe foncière...

Un logement neuf ouvre droit à une exonération de la taxe foncière pendant deux ans dans de nombreuses communes.

Un confort individuel

Pas de couloirs inutiles, des rangements intégrés, des espaces de vie et volumes intérieurs optimisés, une ou plusieurs places de stationnement, un balcon/une terrasse ou un jardin privatif... l'achat d'un logement neuf vous offre un confort exceptionnel pour un bien-être de tous les jours.

Des parties communes soignées et bien équipées…

Accès au parking automatisé, ascenseur aux dernières normes, espaces verts dans la copropriété, visiophone ou interphone à l'entrée, parties communes en conformité avec la réglementation sur l'accessibilité des personnes handicapées, sécurisation du bâtiment... l'immobilier neuf offre toutes les garanties d'un esthétisme et d'un confort quasi-inexistant dans l'immobilier ancien !

Les garanties et assurances de l'immobilier neuf…

La garantie financière d'achèvement (GFA)

L’immobilier neuf est juridiquement très encadré et offre à l’acquéreur de multiples garanties :

Les garanties avant la construction offertes par la GFA:

• La sécurité que procure la signature d’un contrat de réservation établi conformément au code de la construction et de l’habitation.
• La garantie bancaire de remboursement qui vous permet d’être remboursé intégralement de toutes les sommes que vous auriez versées :
- si une clause suspensive n’est pas réalisée : par exemple, refus de votre prêt
- si vous vous rétractez dans le délai de 7 jours suivant la signature du contrat
- si le chantier ne démarre pas à la date convenue.
• Garantie de prix ferme et définitif assurant votre transaction.
• Garantie de livraison (Article L231-6 du Code de la construction et de l’habitation).
Les constructeurs et entrepreneurs sont légalement tenus de souscrire une garantie de livraison auprès d’un établissement de crédit ou d’une entreprise d’assurance agréés à cet effet. La garantie couvre le maître d’ouvrage contre les risques d’inexécution ou de mauvaise exécution des travaux prévus au contrat, à prix et délais convenus :
- la construction n’est pas livrée dans le délai prévu au contrat.
- les travaux nécessaires à la levée des réserves n’ont pas été exécutés dans les temps.
- le constructeur est placé en liquidation ou en redressement judiciaire.

La garantie financière d’achèvement (GFA)

(Article L111-19 du code de la construction et de l’habitation)

Durée : Un an à compter de la date de la réception des travaux.
Objet : Les constructeurs et entrepreneurs sont légalement tenus de fournir une garantie de parfait achèvement (toute clause excluant cette garantie n’est ni valable, ni légale). Elle s’applique à la réparation de tous les désordres et vices apparents signalés par le maître d’ouvrage, soit par des réserves mentionnées au procès-verbal de réception, soit par lettre recommandée avec accusé de réception pour ceux révélés postérieurement à la réception.
Les malfaçons, les réalisations non conformes ou les travaux non effectués font également l’objet de cette garantie.

Cette garantie ne saurait s’étendre aux travaux nécessaires à l’entretien ou à l’usure normale.
La garantie financière d’achèvement, en cas de défaillance du constructeur, donne la certitude à l’acquéreur que son immeuble sera achevé. Cette garantie est le plus souvent obligatoire, elle est requise dans tous les cas par les organismes de crédit pour l’obtention d’un prêt sauf si le constructeur présente des garanties intrinsèques sérieuses.


La garantie de parfait achèvement : La garantie de parfait achèvement couvre toutes les réserves émises sur le procès-verbal rédigé lors de la réception ainsi que les réclamations signalées par lettre recommandée avec avis de réception pendant l'année suivant la prise de possession de votre logement.


Les garanties couvertes par l'Assurance Dommages-Ouvrage.


La garantie biennale, de 2 ans, s'applique aux désordres affectant le bon fonctionnement des éléments dissociables de la construction (robinetterie, radiateurs, volets, portes...).


La garantie décennale, de 10 ans, couvre tous les désordres qui mettraient en cause la solidité de la structure de la construction (fondations, murs, toiture, étanchéité...) ou la rendrait impropre à sa destination.

Des aides de l'Etat pour les investisseurs?

L'Etat n'a pas les moyens de financer la construction de suffisamment de logements neufs. C'est pourquoi il a mis en place plusieurs dispositifs fiscaux permettant de réduire ses impôts si l'on investit dans l'immobilier locatif.

A chaque dispositif sa vocation mais le plus connu est sans aucun doute le dispositif Duflot.

En investissant dans l'immobilier neuf, et notamment dans un programme immobilier dont les caractéristiques thermiques et la performance énergétique sont conformes aux prescriptions de l'article L. 111-9 du Code de la construction et de l'habitation, vous pouvez bénéficier de la loi Duflot pour déduire de vos impôts jusqu'à 18% du prix d'acquisition du bien immobilier. En contre partie de cet avantage il faudra respecter certaines conditions.

Renseignez-vous auprès de nos conseillers pour savoir quel dispositif vous correspond le mieux.