Espace pro

Investir en Résidences Seniors Non Médicalisées avec Les Jardins d'Arcadie...

nenuphar

Un marché porteur et structuré !

La population française sous l’effet de l’augmentation de l’espérance de vie et de l’avancée en âge des générations du Papy boom continue de vieillir.

En 2060 (projections de l’INSEE) :
- On estime que la population française représentera 73,6 millions d’habitants.
- Plus de 17,3 millions de personnes auront plus de 75 ans, soit 23,5% de la population.
- La population des plus de 85 ans aura quadruplé entre 2007 et 2060.

Une offre de logements insuffisante !

La France accuse un déficit très important entre l’offre de logements adaptés aux seniors et une demande exponentielle. Il est indispensable de créer de nouvelles structures pour équilibrer cette situation. Les pouvoirs publics ont pris conscience de ces constats et favorisent la création de logements répondant aux besoins des personnes âgées.

Le Positionnement des résidences seniors non médicalisées.

Un cadre de vie conçu et réfléchi en amont. Il permet à des personnes âgées de plus de 75 ans de favoriser et stimuler leur autonomie grâce à des équipements modernes et sécurisants.
Une alternative au choix binaire entre domicile et EHPAD. Face à l’approche exclusivement médicale du vieillissement, les résidences offrent une alternative innovante aux seniors autonomes et semi autonomes.
Des appartements proposés à la location : l’âge d’entrée en résidence se situe entre 75 ans et 85 ans. Age où les seniors n’investissent plus (mentalité, difficulté d’obtenir des prêts, réticence des familles).
Des personnes âgées (CSP A - et B) disposant d’un revenu mensuel de 1300 € minimum qui vont consacrer l’essentiel de leur revenu à cette nouvelle organisation de vie (hébergement, nourriture et loisirs) mais qui vont préserver leur capital/patrimoine (différence avec l’EHPAD).

Une forme d’hébergement qui permet aux seniors de rompre la solitude et de retrouver tous les plaisirs de la convivialité, en toute liberté. Leurs principales motivations étant :
- La recherche de convivialité et de liens sociaux
- La sécurité physique et « paramédicale »
- La liberté (« être chez soi »)

Les caractéristiques d’une résidence services :

La priorité est donnée à l’environnement. La résidence doit être située à proximité du centre-ville et des commerces ou sur des sites d’exception, avec une bonne desserte des transports en commun et/ ou navettes.
- Au coeur des agglomérations de plus de 50 000 habitants (sauf emplacement justifiant des déplacements de clientèle);
- Un bâtiment situé en centre-ville ;
- A proximité d’espaces verts et de jardins;
- Avec une volonté d’intégrer nos ainés dans le paysage local, social & économique.

Il faut que la résidence propose des surfaces généreuses tant extérieures qu’au niveau des parties communes.
Des appartements fonctionnels, tout confort, meublés et entièrement équipés.
Des services facultatifs et flexibles que chaque résident choisit en fonction de ses besoins présents ou futurs :
- Présence de professionnels 24h/24h, 7j/7j.
- Assistance administrative & conciergerie (remise de courrier, prise de rendez –vous, aides diverses).
- Service de restauration facultatif, réalisé sur place, 7j/7j, 365 jours/an, matin midi et soir.
- Offre de services à la personne au gré des besoins (ménage, blanchisserie, courses, aide à la toilette…). L’exploitant et la résidence disposant d’un agrément-qualité L 7232-3 du code du Travail).
- Animations et activités (sorties, concerts, organisation de sorties et de manifestation dans la résidence).
- Coiffure, pédicure, prestations esthétiques…

Une bonne rentabilité !

Les pouvoirs publics ne peuvent assumer seuls la prise en charge des seniors. Face à une demande exponentielle, une offre privée s’est développée depuis quelques années. De nombreux investisseurs privés, des particuliers pour la plupart, ont compris tout l’intérêt d’investir sur ce marché en pleine expansion qui affiche des performances (hors avantages fiscaux) particulièrement intéressantes.
Pour répondre aux demandes pressantes de logements adaptés, l’Etat a mis en place des dispositifs fiscaux incitant les particuliers à investir dans de nouvelles résidences gérées (réductions d’impôts, amortissements,...). De même, il a accordé aux exploitants des conditions d’exploitation attractives (TVA à 5,5% sur les loyers des appartements,…).
La revalorisation annuelle des loyers permet d’augmenter la rentabilité de l’investissement et de diminuer l’impact de l’inflation.
Comme pour tous les investissements immobiliers, les charges et les intérêts d’emprunt sont déductibles des loyers, permettant une optimisation fiscale (le déficit BIC n’est imputable que sur les revenus de même nature).

Un risque très maîtrisé !

Le Groupe « Les Jardins d’Arcadie » est l’un des principaux acteurs de ce marché, la société est expérimentée et particulièrement solvable, assurant une sécurisation parfaite des conditions d’exploitation et de valorisation des résidences gérées.
Il faut en moyenne deux ans pour remplir une résidence et que celle-ci atteigne un taux d’occupation moyen de 95%. Une fois celle-ci remplie, le turn-over des locataires est très faible en comparaison à de l’immobilier classique.
Les Jardins d’Arcadie commercialisent et gèrent des appartements et non des chambres, par conséquent les investisseurs détiennent un bien immobilier dont les caractéristiques et la valeur correspondent aux critères des marchés immobiliers. Les prix des logements (hors mobilier et équipements) sont calculés pour être en corrélation avec les prix du marché de l’immobilier d’habitation classique.

Des avantages fiscaux...

L’avantage fiscal ne doit pas être la motivation première d’un investissement locatif, néanmoins, ce support d’investissement permet de bénéficier d’avantages substantiels.
- Statut LMNP Classique (Loueur Meublé Non Professionnel)
- Dispositif LMNP Censi-Bouvard

Les Jardins d'Arcadie